Shadow Element Airsoft

association du Territoire de Belfort
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partenaires

Partagez | 
 

 SR36 E2 (le G36 de chez SRC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hunter
Admin
avatar

Messages : 734
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: SR36 E2 (le G36 de chez SRC)   Mer 17 Oct - 11:13


SR36 E2 SRC


G36, Sein Geschichte
Lors de la fin de la Guerre froide et de la réunification des deux Allemagnes, la Bundeswehr se trouvait face à un dilemme. Le HK G11 et le HK G41 avait été abandonnés et le G3 restait alors seul en service. Il s'agissait certes d'une arme performante mais sa munition de 7.62mm OTAN ne correspondait pas au standard OTAN qui avait adopté le 5,56 mm. De plus le G3 était lourd et encombrant. La nécessité d'une arme plus moderne s'imposait.

L'armée allemande avait trois solutions : conserver le G3 malgré son obsolescence, adopter le AK-74 dont la défunte République Démocratique Allemande laissa d'importants stocks mais dont la munition n'était pas celle du standard de l'OTAN, ou développer une arme totalement nouvelle. C'est cette dernière solution qui fut retenue.
L'objectif était de concevoir un fusil moderne mais économiquement réaliste, la coûteuse saga du HK G11 ayant servi de leçon. De fait, le G36 emprunte énormément d'idées employées par divers concepteurs d'armes existantes : les chargeurs emboîtables sont repris de ceux du SIG-550 suisse et certains estiment que le garde-main rappelle étrangement celui de l'ancestral FAL belge, dont s'inspirait semble-t-il déjà le G3. Quant au mécanisme interne, à peu de choses près, c'est celui de l'Armalite AR-18 américain. Heckler & Koch a toutefois réussi à concevoir une arme très fiable, précise et modulaire.

Bien que la tendance actuelle en matière de fusil d'assaut soit au bullpup, le G36 conserve une architecture classique. Il reste donc relativement long. En revanche son poids de 3,6 kg reste parfaitement dans la norme actuelle, notamment grâce à l'emploi de polymères ou de plastique ultrarésistant. La crosse est rabattable sur le côté de l'arme. Le chargeur courbe contient trente cartouches et est transparent ce qui permet d'en contrôler le contenu. L'arme accepte également un magasin de 100 coups à double tambour destiné à la version mitrailleuse légère.




SRC dites vous ?
La Star Rainbow Company, tel est son nom en toute lettre, est une firme Taïwanaise de répliques d’airsoft cheap haut de gamme* fabricant toute sortes d’AEG, GBB, GBB-R et même des GBB-R CO2.
*Passé plutot haut de gamme car s'est nettement amélioré ces dernières années.



Boite Kommando
A l’ouverture du paquet on aperçoit peu à peu une boite joliment décorée, illutré façon « Kommando Spezilkräfte / Czech Republic ». La réplique est bien callé dans du polystyrène et est accompagné d’une tige de débourrage, d’un chargeur hi-cap de 470 billes, d’un manuel lui aussi bien décoré en anglais, d’un relevé de puissance fait par SRC et, chose bien utile en cas de besoin et d’un second ressort noir.
En revanche SRC ne donne pas de batterie, c’est donc un achat à prévoir en plus.

Petit détail sur cette photo : La crosse sur le G36 n’est pas celle d’origine, de même pour le 2ème chargeur.


Prise en main en premier lieu
La prise en main est agréable et la sensation au toucher est différente de modèles tel que les G36 Tokio Marui ou Jing Gong, les matériaux utilisés sont différents donnant un aspect plutôt râpeux pour le SRC contre un aspect lisse pour Marui. La crosse d’origine est évidemment plus longue que celle des G36 C de par la longueur du model. Le garde main est un peu plus fin chez SRC. Ce G36 sent bon la solidité. En revanche ce modèle est un petit peu long mais reste très maniable d’autant plus que comme sur tout G36 la crosse est repliable.

Herstellung ( Fabrication )
La réplique qui ne comporte pas de marquage à cause des licences, est pour ainsi dire totalement fabriquée en polymère de très bonne qualité et est donc sur ce point totalement conforme au vrai. Elle est de plus très bien fabriquée, aucune trace de moulage apparente, ce qui n’est pas le cas pour le chargeur fournit avec sur le quel on peu apercevoir deux point blancs caractéristique du moulage mais celui-ci fait très bien sont office, nous reviendront à lui dans un autre paragraphe. La réplique est en fait un empilement de parties de carcasse en polymère avec pour seule parties métalliques apparaissantes sans démontage la gâchette, le levier d’armement, les organes de visée, le canon, son cache flamme et les goupilles. Le garde main de la réplique ainsi que son puit de chargeur (sur le quel est gravé un numéro de série unique) sont tous deux maintenu par des goupilles à bille qui les tiennent très bien et empêchement tout jeu.
Le compartiment batterie se trouve dans le garde main ou l’on peut placer aisément une batterie 8,4 V ou 9,6 V type mini grâce à sa longueur. En revanche la mise en place de celle-ci n’est pas des plus simple du à la bague de maintien de baïonnette, ainsi deux solutions s’offrent à vous : soit faire comme prévu dans la conception, dévisser l’outer barrel (canon externe) et mettre la bague dans le sens contraire, ce qui n’est pas d’une grande facilité et de tout repos lors de la mise en place de la batterie ou enlever totalement cette bague comme je l’ai fait en dévissant simplement la petite vis à l’aide d’une clef allen.
Le viseur est équipé de 2 positions. L’œilleton de précision à un petit défaut d’usinage (2ème fois que je le vois sur des G36 SRC), celui-ci n’est pas du tout gênant mais est un détail plutôt dommage sur le plan de la très bonne fabrication que SRC a fait.
On peu observer de petits trous dans la crosse, qu’est ce que sa peut bien être un passage d’air ? Un effet de style ? Certainement pas, ceux-ci sont prévus sur le modèle RS pour recevoir les goupilles lors de démontage sur le terrain, ils sont du même diamètre que celles-ci chez SRC et sont, par conséquent, réellement bien utiles.
Nous en arrivons enfin au chargeur, celui-ci est en un point plutôt… spécial et propre à SRC car son puit d’éjection de bille et, autrement d’être rond comme chez les autres marque, de forme carré se qui est un peu déroutant sur le début et prête à douter sur son efficacité.
Il comporte un jeu conséquent lorsqu’il est inséré dans la réplique mais marche finalement très bien.

Un tour in der internen
Le bloc hop up étant la première pièce que l’on atteint lors du démontage, commençons par lui. Le bloc hop up est une création de SRC et est unique dans le monde des G36 car seul SRC en fabrique de tel, il est entièrement fabriqué an aluminium et il est fait de même pour ce qui, sur les autre hop up, est le rubber et sa pièce d’appui, les deux ne formant qu’une seule et même pièce. Ce hop up étant si spécial le puit de chargeur est, donc, lui aussi associé rendant les G36 de la marque SRC non compatible Marui, JG et tout autre marques fabricant des pièces de hop up de G36, il est donc très difficile de changer quoi que se soit dedans par conséquent. Malgré son originalité ce bloc hop up marche effectivement très bien mais n’accepte que des billes de bonne qualité ayant un intervalle de tolérance réduit. Au final si vous voulez vraiment changer de bloc hop up, les puit de chargeur de G36 accueillant des chargeurs de G36 ne se trouvant pour ainsi dire pas (se qui est totalement idiot) seul trois solutions s’offrent à vous : acheter un puit de chargeur de G36 accueillant des chargeurs de M4 en plus d’un nouveau bloc hop up, être bon bricoleur en changeant le bloc hop up et en adaptant le puit de chargeur d’origine au bloc ou avoir pas mal d’argent pour acheter un 2ème G36 d’une marque autre que SRC et ainsi obtenir un puit de chargeur et un bloc hop up compatible toute marque (sauf SRC bien évidemment).
Passons à présent au cœur de la réplique. Elle est équipée d’un moteur super high torque (ou ultra high torque sur leur site) et d’une gear box de type V3. La gear box apparemment n’est pas renforcée mais est de bonne fabrication et à été bien usinée, pas de défaut en vue. La particularité des générations III par rapport aux générations II vient du fait qu’ils soient équipés de roulements et de bearings (roulements au niveau des engrenages). Lors des tirs je supposais, à entendre le bruit que la tête de piston était en alu et c’est chose exacte, nous avons d’origine une belle tête de piston alu sur, justement, un des fameux roulements, de même qu’un spring guide d’origine (guide ressort) en métal et lui aussi avec roulement. Le cylindre est non percé d’origine. La Gear box a l’air vraiment saine dans l’ensemble et bien résistante rien à retoucher à ce niveau la hormis le ressort. C’est un ressort bleu anodisé que l’on retrouve dans la réplique, celui-ci tournant dans les 400 / 420 fps tandis que le second est plutôt aux alentours de 360 fps. En thermes de fps nous avons exactement le contraire sur les models de G36 standards.
Si vous prenez un model long il y a donc de fortes chances que vous ayez besoin de changer le ressort.

Gear box un peu à l’arrache ^^


Feuer Frei !
Achtung  vient à présent le moment de tester la réplique.
J’ai donc utilisé des billes P&J 0,25 g pour la première cible avec, malheureusement, un peu de vent ce jour la. On voit qu’avec des billes de qualité très moyenne, en plus de bourrer de temps en temps, la précision est réellement médiocre mais rentre tout de même dans un torce.
Pour le second test sur cible le canon avait été changé par un canon deep fire 6,02 et les billes par des Guarder 0,25 g et la différence se fait sentir, le G36 est déjà bien plus précis, même si le centre n’a pas été touché la dispersion ainsi que la précision sont plutôt assé bonne même si il n’y a pas de quoi faire des miracles. Dans les deux cas la portée est excellente, environ 55 / 60 m. Concernant la puissance, la fiche qui m’avait été donné avec m’affichait des valeurs allant de 416 fps à 423 fps ; puissance presque constante mais trop haute. J’ai récemment refait ces test avec les modifications que j’ai apporté, j’ai donc pu obtenir des puissances avec en moyenne 400 fps, tout juste la puissance maximum avec la quel je peux jouer en semi comme à mon habitude, mais pour ceux qui débuteraient avec cette réplique il faudrait donc très vite apprendre à gérer ses distances de sécurité.



En conclusion une réplique résistante et de très bonne fabrication, elle conviendra aussi bien au débutant qu’au airsofteurs aguerris pour peu que l’on s’habitue un peu à sa longueur, celle-ci n’étant tout de même embêtante à ce point. Cette réplique à une excellente portée et une précision assé bonne le tout pour un très bon qualité / prix mais risque d’être trop puissance et aurai surement besoin d’un downgrade.



Up load (alors qu'est ce que sa donne après quelques mois/années d'utilisation ?)

Voila environ 2 ans que je l'ai, je tire pour ainsi dire jamais en rafale, l'interne tien nickel, a l'exception, pour un amis, du piston qui se trouve etre très fragile par rapport a un ressort assé puissant, sa marche toujours mais toutes les dents sont fichue entrainant une perte de cadence et des blocages par moment en semi (piston ne voulant pas etre entrainé), rien de très inquietant mais très embetant en partie, c'est donc vraiment "LA pièce" a changer sur les G36 SRC sinon rien d'autre a signaler mais cela rajoute tout de meme un moin a ma liste.
(Pour ceux qui tirent très souvent en rafale j'ai meme pu lire que le piston se dégrade déja au bout de 4/5 mois silent )



Type : AEG
Fabricant : SRC
Année d'achat : 2011
Longueur : 760 /1050 mm (avec la crosse d’origine)
Poids : 3320 g
Capacité du chargeur : 470 billes
Puissance : 400 fps ( environ 1,5 J )
Prix : Acheté 150 € / coutant dans les 190 € aujourd’hui


Les + :
- Bon matériaux et fabrication soignée
- Très bonne portée
- Assé bonne précision après quelques simples changements
- Peu encombrant malgré la longueur
- G36 différent de ceux qu’on à l’habitude de voir sur les terrains
- Très bonne gear box d’origine presque rien a changer
- Pièces et partie facile à trouver pour le customiser
- Numéro de série unique
- Trous dans la crosse prévu pour les goupilles
- Très bon rapport qualité / prix

Les +/- :
- Réplique un peu longue
- Chargeur hi-cap, achat de chargeurs à prévoir si vous cherchez du low cap

Les - :
- Trop puissant au départ
- Non compatible Marui,… au niveau du hop up et puit de chargeur
- Petit défaut sur un des œilletons
- Chargeur un peu bizarre au premier abord
- Aucun marquage du aux licences
- Piston peu durable (dents vite usées)

_________________
Si l'adversaire est hostile tue le !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sea90.meilleurforum.com
 
SR36 E2 (le G36 de chez SRC)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commande groupée chez Glastint en région parisienne
» Revision chez Opel
» Attitude anti-motard chez Darty
» chausson de chez decathlon
» en ce moment minikiki chez quick !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shadow Element Airsoft :: Vous et Nous :: Répliques :: Reviews complètes-
Sauter vers: